www.lessentiel.com, le site internet des magazines l'Essentiel de la Chaussure & l'Essentiel de la Maroquinerie



> Au sommaire

> Le magazine



l'Essentiel de la Chaussure

> n°230 - déceembre 2021 - janvier 2022

> Autre publication


Version "DEMO" du guide disponible pour consultation en ligne

Guide d'achat du détaillant

> Printemps-Eté 2022

> Le magazine



Cahier spécial
L'Essentiel de la Maroquinerie

> n°227 - septembre 2021

> Abonnements

l'Essentiel de la Chaussure

> Petites annonces

l'Essentiel de la Chaussure

Tarifs petites annonces

Contact Petites annonces

> Sites partenaires

chausseur.fr

lessentiel.org

> Contactez-nous

Publicité

Rédaction

Petites annonces

Webmaster


Copyright
DGT Associés


L'actualité de la profession (24 novembre 2021) - Prochaine mise à jour : janvier 2022

Expo Riva Schuh & Gardabags prépare sa prochaine édition physique avec, au préalable, des événements en ligne
L'innovation, la durabilité et l'évolution du comportement des acheteurs sont au centre des échanges numériques qui précéderont le salon Expo Riva Schuh & Gardabags du 15 au 18 janvier prochains dans le quartier des foires de Riva del Garda. Le salon, dédié aux gros volumes, présentera les collections de chaussure et accessoires de l’Automne-Hiver 2022/23. Doté d'une sélection toujours plus large et internationale, le salon accueillera plusieurs dizaines de milliers de visiteurs (dont 60 % d'étrangers, notamment d'Allemagne, Espagne, France, Portugal et Turquie).
La suite et l'article complet ici
- le 24/11/2021


> À Milan du 20 au 22 février 2022 : MICAM Milano sur tous les fronts
Le MICAM, qui se tiendra du 20 au 22 février 2022 à la Fiera Milano Rho – avec des heures d'ouverture prolongées jusqu'à 19h et 18h le troisième jour –, s’apprête à dévoiler le deuxième épisode de sa communication #micamtales : « Glamorous Magic ». Des clichés pris par le photographe Fabrizio Scarpa et un court-métrage réalisé par Daniele Scarpa plongent les spectateurs dans l'univers de la protagoniste qui, après une tentative désastreuse de créer son propre look pour le Grand Bal, tombe désormais sous un sortilège « glamour »… Les chaussures – objet de désir de générations de femmes – ont été réalisées en exclusivité pour le MICAM.
La suite et l'article complet ici
- le 24/11/2021

> Début des Assises du Commerce le 1er décembre
Les Assises du Commerce débuteront le 1er décembre pour une durée de trois semaines à Bercy, ont annoncé Bruno Le Maire, ministre de l’économie, des finances et de le relance, et Alain Griset, ministre délégué chargé des PME, avec la contribution des ministères de la transition écologique, du travail, de l’emploi et de l’insertion, ainsi que le ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales.
En parallèle, une consultation citoyenne avait été lancée à l’adresse noscommerces.make.org jusqu’au 19 novembre. Elle devrait permettre aux internautes, consommateurs ou commerçants, de réagir et de partager leur propositions à la problématique « Comment inventer ensemble les commerces de demain ». Les résultats de cette consultation seront intégrés aux réflexions des Assises du Commerce.
Les Assises du Commerce visent à rassembler l’ensemble des acteurs du commerce, petits ou grands, de centre-ville ou de périphérie, physiques comme numériques, qui représentent plus de 500 000 entreprises et 2 millions d’emplois. - le 24/11/2021
> Covid 19 : Le CNCC se félicite de l’indemnisation des enseignes
Après que la Commission européenne a donné son autorisation, le gouvernement a publié le 7 novembre le décret relatif à l'indemnisation des commerces portant sur leurs loyers du 1er semestre, quand les centres commerciaux de plus 20 000 m2 avaient dû fermer, puis par la suite l'ensemble des points de vente « non essentiels ». Le Conseil national des centres commerciaux (CNCC) s’est félicité de cette confirmation « qui correspond à une promesse faite par Bruno Le Maire dès la fin janvier de cette année ». Une enveloppe de 700 millions d'euros a été débloquée par le gouvernement. L'aide sera calculée mensuellement pour février, mars, avril et mai 2021, tandis qu'un mécanisme de plafonnement a pour but d'éviter une éventuelle « surcompensation ». Selon le CNCC, ses adhérents bailleurs auraient accordé en moyenne près de deux mois d'abattement de loyers, soit un montant estimé à 975 millions d’euros. - le 24/11/2021
> Indépendants : Création du Collectif national de l’équipement de la personne
Lors de l’AG extraordinaire du 21 septembre 2021 de la Confédération des commerçants de France, il a été décidé la création à l’unanimité du Collectif national de l’équipement de la personne (CNEP). Ce collectif regroupe quatre Fédérations spécialisées dans le secteur de l’équipement de la personne et un groupement coopératif international européen : la Fédération nationale de l’habillement (FNH), la Fédération des détaillants en chaussures de France (FDCF), la Chambre nationale des détaillants en lingerie (CNDL), la Fédération nationale des détaillants en maroquinerie et voyage (FNDMV) ainsi que le groupement ANWR-Garant. Ce collectif a pour mission de répondre aux problématiques spécifiques à ce secteur très durement éprouvé par la crise de la Covid 19. Il s’agit de défendre les intérêts communs de ces professions et des travailleurs indépendants qui exercent ces métiers. Le CNEP participera aux prochaines Assises du commerce. - le 24/11/2021
> 60 % du Plan de relance au profit des TPE/PME déjà attribués
Le Plan de relance, présenté en septembre 2020, doit bénéficier à hauteur de 40 milliards d’euros aux entreprises de moins de 250 salariés. Un an après la mise en œuvre du plan, plus de 24 milliards d’euros ont déjà été déployés, soit 60 % du Plan de relance au profit des TPE et des PME. À fin août 2021, près de 11,5 milliards d’euros d’aides directes ont déjà été mis en œuvre, dont : - 3 milliards d’euros pour l’emploi et les compétences ; - 3,2 milliards d’euros d’impôts de production ; - 980 millions pour la numérisation des TPE/PME ; - 290 millions pour la transition écologique ; - 650 millions pour les entreprises industrielles qui souhaitent relocaliser leur production. - le 24/11/2021
> Accord de la Commission Européenne pour le dispositif « loyers »
Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des finances et de la relance, et Alain Griset, ministre délégué chargé des PME, ont annoncé le 19 octobre que le dispositif « loyers » avait été autorisé par la Commission européenne. Ce dispositif est destiné aux commerces de détails et de services qui ont été fermés entre février 2021 et mai 2021 en raison de la reprise épidémique de la Covid-19. Plus particulièrement, il s’adresse aux entreprises disposant de plusieurs magasins restés ouverts en centre-ville et d’autres ayant été fermés puisque situés dans des centres commerciaux interdits d’accueil du public, en particulier en février et mars derniers.
L’éligibilité à l’aide est appréciée mois par mois au regard des aides déjà obtenues par l’entreprise. Par exemple : - lorsqu’une entreprise avec plusieurs points de vente dont certains ayant été fermés a pu accéder au fonds de solidarité et/ou au dispositif coûts fixes, l’accès au dispositif « loyers » ne sera pas possible, sauf s’ils en ont atteint les plafonds ;
- en revanche, si cette même entreprise n’a pas pu toucher l’aide au titre du fonds de solidarité et/ou le dispositif coûts fixes car sa perte de chiffre d’affaires globale était inférieure à 50 %, elle pourra bénéficier du dispositif « loyer » pour le mois en question.
Le montant de l’aide correspond à la somme des loyers et des charges calculés par magasin au prorata des journées d’interdiction d’accueil du public. Les demandes d’aides pour les périodes éligibles des mois de février, mars, avril ou mai 2021 seront déposées en une seule fois par voie dématérialisée. L’ouverture du guichet auprès de la Direction générale des finances publiques interviendra mi-novembre. - le 24/11/2021
> Vivarte n’existe plus !
Depuis les annonces successives cette année de l’entrée de Vivarte en négociation exclusive avec des repreneurs potentiels pour le rachat de Caroll et Minelli, on savait que le groupe d’habillement-chaussure allait disparaître en tant que tel fin 2021. C’est désormais acté. Leader français de la mode accessible, le groupe Beaumanoir se félicite dans un communiqué le 7 octobre « de la finalisation du rachat de la marque Caroll, avec l’accord définitif de l’Autorité de la Concurrence. Les 480 points de vente de la marque et ses 1 250 salariés intègrent ainsi le groupe. Avec cette nouvelle reprise, Beaumanoir devient la référence mode sur le segment du premium accessible. Jérôme Drianno, directeur général du groupe, sera en charge du pilotage de la marque Caroll afin d’accompagner son intégration au sein du Groupe. »
Le 30 septembre, un autre communiqué annonçait l’officialisation de la cession de Minelli au trio Stéphane Collaert, Laurent Portella et Log’s, logisticien nordiste. L’enseigne de chaussures, qui occupe 700 salariés, a réalisé 93 millions d’euros de chiffre d'affaires en 2020 avec 260 magasins. Ainsi, toutes les enseignes qui constituaient Vivarte continuent leur vie mais plus sous la bannière du groupe. - le 24/11/2021
> Un nouveau logo « fabriqué en France »
Le logo, lancé le 11 novembre, téléchargeable sur le site de France Industrie, est disponible pour tout artisan, industriel, commerçant, ou site d'e- commerce qui souhaite l’utiliser. Tricolore comme il se doit, il ressemble à un bonnet phrygien stylisé. Cette nouvelle identité visuelle « a vocation à rassembler dans la durée un maximum de produits français », a indiqué l'association France Industrie qui rassemble 28 branches industrielles et représente toute l'industrie auprès des pouvoirs publics. - le 24/11/2021
> Le Forum de la mode le 7 janvier à Bercy
La cinquième édition du Forum de la Mode aura lieu le 7 janvier 2022 au centre de conférences Pierre Mendès France à Bercy. L'évènement organisé par le Ministère de l’économie, des finances et de la relance, en collaboration avec le Ministère de la culture, est dédié aux nouveaux métiers du secteur. Pensée dans le cadre du Comité stratégique de filière des industries de la mode et du luxe, et avec le soutien d’acteurs du secteur, la matinée s’articulera autour de plusieurs conférences traitant de problématiques clés telles que l’alliance du gaming et de la mode, les enjeux de diversité et d’inclusion, ainsi que le rôle de la responsabilité sociale et environnementale (RSE) au sein de la stratégie globale des entreprises. - le 24/11/2021
> La fédération des détaillants en assemblée générale
L’assemblée générale de la FDCF s’est déroulée en présentiel le lundi 6 septembre dans les locaux de la fédération. L’exercice 2020 s’est soldé par un léger recul du nombre d’adhérents (623), peu significatif au regard de la conjoncture. Les résultats restent largement positifs à 80 468 euros vs. 52 076 euros en 2019 grâce à une gestion « de Père de famille »...
Au cours de son assemblée générale, la fédération a reconduit son président, Jean-Pierre Gonet, pour un un mandat d’un an (le renouvellement est annuel) et a renouvelé cinq membres de son Conseil fédéral jusqu’en 2024 : Michelle Pérez, Mélanie Delacroix, Philippe Daquai, Jacky Rivière, Émile Wakselman et Robert Trinel. Trois nouveaux membres font leur apparition : Marli Marchyllie, Anne Caillaux et Jean-Yves Collin. Avant que Francis Palombi, président de la Confédération des commerçants de France (CDF), ne conclue l’assemblée générale, celle-ci avait accepté à l’unanimité de baptiser la salle où elle se tenait, Salle Jean-Papillon, du nom de son ancien président emblématique âgé de 94 ans ! - le 13/09/2021
> Suppression du fonds de solidarité le 30 septembre
Le fonds de solidarité instauré par le gouvernement en mars 2020 pour soutenir les entreprises pénalisées par la crise sanitaire sera supprimé le 30 septembre, a annoncé Bruno Le Maire le 30 août. Il sera cependant maintenu, avec les autres dispositifs de soutien, pour les départements et territoires d’outre-mer, où la situation sanitaire impose encore des restrictions très strictes. Devant le regain de santé de l’économie française, le ministre de l’économie et des finances avait déjà annoncé la fin du « quoi qu’il en coûte » la semaine précédente à l’exception de ceux qui en ont encore besoin. L’objectif affiché par le gouvernement est de « passer d’un dispositif général et forfaitaire, le fonds de solidarité, à un dispositif sur mesure (...) pour aider réellement chaque entreprise en difficulté ».
Le fonds de solidarité sera remplacé à partir du 1er octobre par un dispositif permettant l’indem- nisation de 70 à 90 % des coûts fixes non couverts par les recettes, dans les secteurs dont l’activité reste pénalisée par les restrictions sanitaires. Il a ajouté que le dispositif sera étendu à toutes les entreprises, alors qu’il était limité à celles réalisant plus d’un million d’euros de chiffre d’affaires. - le 13/09/2021
> Adidas vend Reebok à Authentic Brands Group
Filiale « à problème », Reebok a été cédée par son propriétaire depuis 2006 Adidas à la société américaine Authentic Brands Group pour 2,1 milliards d’euros. Adidas avait acquis Reebok, surtout spécialisée dans le sportswear féminin, il y a quinze ans pour 3,1 milliards d’euros ! Le montant de la transaction sera réglé en grande partie en liquide, laquelle devrait être bouclée au premier trimestre 2022, après l’approbation des autorités compétentes. - le 13/09/2021
> Dr. Martens au plus haut
Comme en témoignent ses résultats au 2e trimestre marqués par une hausse de 52 % du chiffre d’affaires du groupe, Dr. Martens se porte bien. Ses ventes en ligne continuent de progresser alors que leur croissance avait déjà été forte en 2020. - le 13/09/2021
> Crocs double ses ventes
Le fabricant américain basé dans le Colorado a vu ses ventes progresser de... 93,3 %, à 640,8 millions de dollars (544,8 millions d’euros) au 2e trimestre, contre 331,5 millions de dollars (281,67 millions d’euros) à la même période en 2020. La vente en gros est celle qui a le plus augmenté, avec un chiffre d’affaires en hausse de 112,1 % d’une année sur l’autre, à 307,3 millions de dollars (261,11 millions d’euros) contre 144,9 millions de dollars (123,12 millions d’euros) au 2e trimestre 2020. - le 13/09/2021
> Havaianas en bonne forme
Le groupe brésilien Alpargatas a réalisé un chiffre d’affaires de 1,095 milliard de reals (173 millions d’euros) au 2e trimestre, en hausse de 71 % par rapport à la même période en 2020. Le groupe bénéficie des bonnes performances de sa marque Havaianas. En effet, sur le trimestre, la marque a renforcé son expansion internationale, son expansion internationale, son volet digital et son offre. - le 13/09/2021
> Skechers en forte progression

La marque américaine Skechers a réalisé des ventes en hausse de 127,3 %, à 1,66 milliard de dollars (1,41 milliard d’euros) au 2e trimestre. Cette très forte hausse est quelque peu trompeuse car à la même période l'an dernier, ses revenus avaient été affectés par la crise sanitaire. Ils n’avaient atteint « que » 729,5 millions de dollars (620,1 millions d’euros). Si l’on compare les ventes du 2e trimestre 2021 avec celles du 2e trimestre 2019, la hausse est de 31,7 %. Tous les circuits de vente sont en progression, mais la vente en gros aux États-Unis est celle qui progresse le plus fortement : + 205,7 % ! - le 13/09/2021


> Birkenstock va investir 100 millions d'euros
Le fabricant de sandales haut de gamme a annoncé le 23 août sa volonté d’investir environ 100 millions d'euros dans son expansion, dont 50 millions d'euros dans la modernisation de sa plus grande usine à Görlitz, en Saxe orientale, employant 1 900 personnes. L'usine produira principalement des sandales en liège-latex. Pour la production de sandales synthétiques, 50 millions d'euros supplémentaires seront investis dans la construction d'une nouvelle usine.
Ce programme d’investissement survient peu après son rachat par Bernard Arnault (lié à L Catterton via LVMH et à la tête de la Financière Agache). - le 13/09/2021
> Vivarte bientôt liquidé
Cession après cession, l’avenir de Vivarte s’écrivait de plus en plus en pointillés. En deux mois, le groupe a achevé son démantèlement après la cession en cours de ses deux derniers actifs : Caroll et Minelli. L’enseigne de chaussures va entrer dans l’escarcelle de Stéphane Collaert associé à Laurent Portella. Stéphane Collaert, ancien du cabinet Arthur Andersen, va ainsi mettre la main sur un quatrième actif de Vivarte après Chevignon, Cosmoparis et San Marina ! « Grâce aux effets de synergie entre les deux marques [San Marina et Minelli] et la complémentarité de leurs offres, cette opération permettrait la création d'un leader du marché de la chaussure en cuir en France », estime le groupe Vivarte. Avec San Marina, le pôle chaussures des deux associés réalisera 250 millions d'euros de chiffre d'affaires dans 470 magasins. Les deux opérations en cours [Caroll et Minelli] devraient être finalisées en septembre. Suivies de la liquidation de Vivarte. Finalement, le démantèlement du groupe se sera effectué sans trop de casse sociale : sur les 20 000 salariés que comptait le groupe en 2016, 1 600 auront été licenciés, quasi exclusivement à La Halle. Les autres sont restés dans les structures cédées. - le 20/08/2021

> FFC / Bilan des actions menées en 2020
L’assemblée générale annuelle de la Fédération française de la chaussure (FFC) s’est tenue pour partie en présentiel et en visioconférence. Au programme : les actions menées par la fédération et l’élection d’une nouvelle présidence.
L’année aura été riche en actions de lobbying, que ce soit pour alerter le gouvernement sur la situation périlleuse du secteur ou pour réclamer la réouverture des commerces. La FFC indique avoir largement accompagné ses adhérents dans le domaine social et réglementaire, service particulièrement sollicité durant la crise sanitaire, et sur le volet développement industriel. Un accord mesure d’urgence permet un financement avantageux en faveur de la formation. La Fédération a poursuivi son projet « Usine du futur » qui vise à moderniser l’outil industriel et intégrer la supply chain numérisée, en collaboration avec le Centre Technique du Cuir. La FFC favorise également l’appropriation de la RSE par les entreprises via le dispositif Innoshoe (management de l’innocuité) et l’outil filière DiagRSECuir (autodiagnostic).
57 opérations subventionnées par la Fédération française de la chaussure et des outils digitaux à disposition des membres Etudes de marché, salons à l’international, plateformes B2B / showrooms virtuels, prospection régulière des acheteurs français et internationaux, présentations des collections auprès de la presse... Au total, ce sont 57 opérations qui ont reçu des subventions par le biais de la FFC en 2020. Des actions collectives qui concernent aussi bien l’export, le commercial que la communication et le digital. Autant de projets qui visent à promouvoir et représenter la chaussure française, son savoir-faire et sa créativité.
Les actions phares 2020 auront été : la mise en place d’un showroom digital présentant les collections des adhérents, près de 80 marques, à la presse et aux acheteurs, ainsi que la mise à disposition d’un labo photo 360° dans les locaux de la FFC. Enfin, la fédération a procédé à l’élection d’une nouvelle présidence, en l’occurrence une présidente : Clémentine Colin Richard (Paraboot). - le 20/08/2021

> L’AG de la FDCF le 6 septembre
L’assemblée générale de la Fédération des détaillants en chaussures de France (FDCF) se déroulera le lundi 6 septembre en présentiel dans les locaux de la fédération à Paris et en visioconférence. - le 20/08/2021

> Appel à la vaccination des fédérations du commerce
Le Conseil du commerce de France (CdCF), la Confédération des commerçants de France (CDF) et les fédérations de commerçants représentées par ces deux fédérations, dont la FDCF, soutiennent la campagne de vaccination contre la Covid19 et ont appelé solennellement le 7 juillet les Français à se faire vacciner pour ne pas risquer une hausse des contaminations qui entraînerait une nouvelle fermeture des magasins.
En effet, dans un communiqué, les fédérations observent que si la consommation a repris depuis la réouverture, la situation financière des commerces, notamment les commerces dits « non essentiels », reste très fragile. Toute nouvelle restriction d’activité, indique-t-il encore, serait dramatique pour les acteurs du commerce. Aussi, les commerçants appellent-ils les Français, et particulièrement leurs clients, à la responsabilité, individuelle et collective, en leur demandant non seulement de continuer à respecter les gestes barrières, mais également de se faire vacciner pour permettre le retour des libertés auxquelles tous les Français sont attachés, dont celle de pouvoir se rendre dans les magasins sans restriction. - le 20/08/2021

> MOUVEMENTS
CNC Frank Boehly a été réélu président du Conseil national du cuir (CNC) et de SIC SA (société commerciale de la Filière française du cuir) le 24 juin à l’occasion des assemblées générales de ces deux instances. Il entame ainsi son troisième mandat à la tête de la Filière française du cuir. Depuis 2014, en tant que président du CNC, il est le représentant des 21 fédérations adhérentes auprès des pouvoirs publics et se fait le défenseur de leurs enjeux et de leurs projets.
Pendant son second mandat, Frank Boehly a engagé des actions déterminantes pour la filière comme la représentation des acteurs de la filière auprès des pouvoirs publics, la protection de l’appellation « cuir » et la promotion des métiers et des savoir-faire. Dans son bilan on mentionnera des projets menés par la
SIC SA pour soutenir les professionnels du cuir. Ainsi, la dotation en fonds propres d’entreprises innovantes, l’organisation de salons professionnels en Asie, la création du magazine Leather Fashion Design et l’ouverture d’un lieu communautaire en plein cœur de Paris. Les priorités du nouveau mandat de Frank Boehly porteront sur des valeurs et des engagements tournés vers le développement durable et l’entreprise responsable. Lancé il y a trois ans, le Sustainable Leather Forum, devenu un évènement de référence et dont la prochaine édition se tiendra le 13 septembre prochain, a tracé la voie.

CNC Le Conseil national du cuir a nommé Marc Brunel à la direction de la confédération professionnelle et de SIC SA, sa filiale commerciale. Il prend la succession de Béatrice Rousseau au côté de Frank Boehly, fraîchement réélu président du CNC. Depuis plus de 20 ans dans la filière cuir, Marc Brunel y a occupé différents postes et s’est fortement impliqué dans l’organisation de salons professionnels. Recruté par le CNC en 1999, il prend alors la direction de la communication. À travers la filiale SIC SA, il est missionné dans le développement pour l’Europe et l’Amérique Latine du salon APLF (Asia Pacific Leather Fair) de Hong Kong et ACLE (All China Leather Exhibition) de Shanghai, salons organisés en partenariat avec le groupe Informa. En 2001, il participe au lancement du salon Le Cuir à Paris dont il prend la direction en tant que commissaire général lors de son transfert en 2014 chez Première Vision. Fortement engagé dans les démarches de développement durable et les sujets RSE, il est diplômé de l’Institut Supérieur d’Ingénierie et de Gestion de l’Environnement (ISIGE) de l’École des Mines de Paris.

FFC Clémentine Colin Richard (Paraboot) a été élue présidente de la Fédération française de la chaussure lors de l’assemblée générale qui s’est tenue le 16 juin dernier. Administratrice de la PME familiale Richard-Pontvert, Clémentine Colin Richard accompagne les dirigeants d’entreprise par sa société de conseils.
Le Conseil Fédéral de la FFC, qui s’est tenu le même jour, a procédé à l’élection d’un nouveau bureau, dorénavant composé comme suit :
Présidente : Clémentine Colin Richard - Vice-présidents : Francis Geffard, Hubert de Chaisemartin
Trésorier : Denis Peigné - Secrétaire : Annelise Morin

CEC Le Portugais Luís Onofre a été réélu pour un second mandat de deux ans en tant que président de la Confédération européenne de l'industrie de la chaussure (CEC), l'entité représentant l'industrie européenne de la chaussure, composée de 21 000 entreprises responsables de 278 000 emplois. - le 20/08/2021

> Action cœur de ville prolongé jusqu’en 2026
Le congrès de Villes de France, l’association réunissant les élus des communes de 10 000 à 100 000 habitants et leurs agglomérations, s’est tenu en juillet à Blois, en présence du Premier ministre. Au cours de son intervention, Jean Castex a confirmé que le programme Action cœur de ville irait à son terme, en 2022, et que les 5 milliards d’euros prévus sur cinq ans seront probablement dépassés. De plus, il a annoncé que le dispositif serait prolongé au-delà de cette date, jusqu’à la fin de la mandature municipale, en 2026. Une concertation va être ouverte avec les partenaires financeurs pour en préciser les modalités. Le dispositif Action cœur de ville lancé en 2017 concerne 222 collec- tivités, dont 13 en outre-mer. Il est destiné à relancer les centres-villes. - le 20/08/2021

> Caroll vers le groupe Beaumanoir
Le Groupe breton Beaumanoir (Cache Cache, Morgan, Bonobo, Vib’s...) avait déjà repris 366 magasins La Halle à Vivarte durant l’été 2020, il renoue le contact avec lui après être entré en négociations exclusives en vue du rachat de la chaîne de prêt-à-porter féminin Caroll. Vivarte ne pilotera plus que l’enseigne de chaussures Minelli, sans doute plus pour très longtemps puisque celle-ci a également été mise en vente. Créée en 1963, Caroll avait rejoint le groupe Vivarte 25 ans plus tard. L’enseigne exploite 470 points de vente dans 12 pays, pour un chiffre d'affaires annuel de 172 millions d’euros réalisé au cours de l’exercice 2019/20. Le projet a été présenté aux instances représentatives du personnel le 10 juin. L'opération pourrait être finalisée au cours du 3e trimestre. Le périmètre de l'offre de reprise concerne l’ensemble du réseau et ses 1 200 salariés. - le 25/06/2021

> Spartoo bientôt en Bourse
« Ce projet répond à notre volonté de renforcer notre proposition sur l'offre 'fashion', dont la chaussure, segment historique sur lequel nous avons bâti notre leadership, tout en développant l'offre vers de nouveaux segments, tels que la décoration d’intérieur ». C’est ainsi que le PDG de Spartoo, Boris Saragaglia, motive la décision du Groupe d’entrer sur Euronext Growth à Paris. Le document d'enregistrement a été approuvé par l'Autorité des marchés financiers (AMF). Spartoo vise une levée de 30 millions d’euros.
Basé à Grenoble, Spartoo se montre très actif, pas toujours avec le succès escompté (cf. l’épisode André). Récemment, il a repris les marques JB Martin, Un Matin d’Été et Christian Pellet après avoir constitué un petit pôle de chaussures pour enfants (GBB, Little Mary, Easy-Peasy). Spartoo compte environ 400 salariés et réalisait 190 millions d'euros de chiffre d'affaires, pour 5 millions de paires de chaussures vendues en 2020. - le 25/06/2021

> Birkenstock en direct en France
Contrôlé depuis peu par des fonds liés à LVMH, Birkenstock a annoncé la mise en place d’une gestion directe de ses ventes sur le marché français. Cette nouvelle stratégie de distribution lui permettra de proposer à ses clients une sélection plus étoffée de ses collections, soit 400 modèles de chaussures (sandales et chaussures fermées pour femme, homme et enfant), des chaussettes et des accessoires, ainsi que la ligne de cosmétique Birkenstock Natural Skin Care. Birkenstock en profite pour ouvrir un showroom de 400 m2 et son bureau régional dans le quartier du Marais. - le 25/06/2021

> Le point sur les PGE
BNP Paribas a annoncé que 15 % de ses clients ont remboursé leur PGE contracté à partir de mars 2020. Mais plus généralement, la Fédération bancaire française précise de son côté que plus de la moitié des entreprises ont opté pour une année supplémentaire avant de commencer à rembourser leur PGE. Rappelons que les banques assument 10 % du risque, l’État 90 %.
Ces prêts garantis par l’État ont bénéficié à 669 883 sociétés (une entreprise sur trois), pour un montant de 135,9 milliards d’euros. Grâce surtout aux PGE, la trésorerie disponible des sociétés est élevée. On observe 30 milliards de dépôts de plus sur les comptes des entreprises françaises entre février 2020 et avril 2021, selon BNP Paribas. C'est un signal très positif pour la suite.
À bien y regarder, l’État ne devrait pas pâtir d’un risque élevé de faillites et d’impayés. Une note de l’Institut des politiques publiques (IPP) du 9 juin le relativise. Du fait des perspectives de reprise, il n’anticipe pas qu’un grand nombre d’entreprises se retrouvent dans l’incapacité de rembourser leur PGE. La même note estime que « les entreprises ont massivement contracté ces prêts par précaution dans un contexte extrêmement incertain. Elles les ont plutôt utilisés comme une assurance, sans dépenser les liquidités. » - le 25/06/2021

> 126 produits fabriqués en France à l’Élysée
Le Palais de l’Élysée accueillera les 3 et 4 juillet prochains la deuxième édition de la Grande Exposition du Fabriqué en France. Initié par le Président de la République en janvier 2020, ce rendez-vous annuel met à l’honneur les entreprises, les artisans, les producteurs et les industriels qui s’engagent pleinement dans la fabrication française. Ouvert au public et gratuit, l’événement a pour but d’inciter chacun à prendre sa part dans la dynamique engagée en faveur de notre souveraineté économique et de la transition écologique. 126 produits fabriqués en France et issus de tous les départements et territoires de métropole et d’Outre-mer feront ainsi leur entrée au Palais de l’Élysée, dans les jardins, les salons et la cour d’honneur. Très variés, ils illustrent la grande richesse des savoir-faire français. Objets du quotidien, spécialités locales, outils industriels ou innovations emblématiques, ils sont créés par des entreprises de toutes tailles et de tous les secteurs d’activité. Parmi ces 126 produits made in France, 6 sont issus des industries du cuir, et de la chaussure en particulier.
- 03 Allier / SACRED Bertoise de Caoutchouc : semelle en caoutchouc
- 26 Drôme / Ector : sneakers Ector Tricolor
- 64 Pyrénées-Atlantiques / Le Soulor 1925 : chaussures de marche Ossau
- 86 Vienne / Aigle : bottes Parcours 2
- 81 Tarn / Cuirs du Futur : cuir d’agneau Magisco
- 49 Maine-et-Loire / Société Choletaise de Fabrication : lacet de chaussure haut de gamme, tressé sur Métier Bois de 1830 et glacé.
Des commerçants dénoncent une « déclaration de guerre » d’Amazon
Fin 2020, Amazon ouvrait un site Internet baptisé « accélérateur du numérique » pour former les commerçants français à vendre en ligne. Poudre aux yeux On peut se le demander quand, aujourd’hui, la plateforme américaine décide d’avancer avant les soldes ses dates de promotions habituellement programmées la troisième semaine de juillet, très probablement pour échapper le temps de ces promotions à la nouvelle réglementation européenne sur la TVA qui entrera en vigueur au 1er juillet ! Amazon a déjà oublié les commerçants qu’il déclarait vouloir épauler.
Le collectif « Sauvons nos commerçants », qui se présente comme le représentant de 500 000 commerçants de proximité et d’un million de salariés, a demandé à Bercy une « équité de traitement entre toutes les formes de commerce », dans une tribune intitulée « Le match truqué d’Amazon » publiée dans le JDD de dimanche 13 juin. « En captant un maximum de clientèle et de pouvoir d'achat avant que les consommateurs ne soient autorisés à profiter des soldes chez leurs commerçants, Amazon brise ce moment attendu par les commerces physiques pour écouler leurs stocks accumulés durant le confinement et refaire leur trésorerie », déclare notamment le collectif. À compter du 1er juillet s'appliquera une réforme de la TVA sur le commerce en ligne (1), adoptée en 2017 par le Conseil de l'Union européenne. Toutes les entreprises hors UE et dans l'UE vendant des services et des marchandises en ligne à des particuliers européens (sites web, marketplaces, réseaux sociaux...) sont concernées par la réforme.
Le collectif « Sauvons nos commerçants » qualifie l'avancée des dates promotionnelles d'Amazon de « déclaration de guerre économique » à laquelle le gouvernement « doit mettre fin sans délai ». Le ministre des PME Alain Griset a contacté Amazon à ce sujet, mais le e-commerçant a confirmé ses dates de promotions, les 21 et 22 juin. - le 25/06/2021

> Les cessions de Minelli et Caroll à l’étude
Anticipé de longue date par les observateurs et sans doute aussi par Vivarte, le démantèlement complet du groupe d’habillement-chaussure, entamé en 2017 et parachevé en 2020 par la cession de La Halle, devrait être acté prochainement. Selon la direction, le groupe a reçu des offres d’achat des enseignes Caroll (prêt-à-porter) et Minelli (chaussures), lequel va les « regarder ». Une banque d’affaires aurait été mandatée. Parallèlement, la fermeture de la société Vivarte Services a été annoncée au personnel fin février par Patrick Puy, président de ce qu’il reste de Vivarte. Cette filiale mutualisait l’ensemble des activités de service (juridique, immobilier...) pour ses enseignes. 34 postes devraient faire l’objet d’un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE) et les licenciements seraient prévus de juin à septembre 2021, selon la déléguée du personnel. Les ventes de Vivarte au cours du dernier exercice clos au 31 août 2020 ont reculé de 26 %, à 265,6 millions d’euros de chiffre d’affaires (hors La Halle). Les chiffres d’affaires de Caroll (465 magasins) et Minelli (239) ont atteint respectivement 172 millions d’euros de ventes (- 27,12 %) et 93 millions d’euros (- 25 %), l’excédent brut d’exploitation (EBITDA) des deux enseignes étant négatif de 20,3 millions d’euros. - le 20/05/2021

> Simple Maps, première coopérative numérique de France
Voulue par la Confédération des commerçants de France (CDF indépendants) en 2020, Simple Maps est une application écoresponsable qui favorise les commerces et les services. Cette coopérative a pour objectif d’accompagner le plus grand nombre de commerçants, consommateurs, collectivités locales, territoriales, acteurs consulaires, associations, citoyens dans la transition écologique, sociale et durable.
Simple Maps est issue de l’économie sociale et solidaire. Son ambition est de redonner vie aux centres-villes et de remettre du lien entre les habitants, commerçants et collectivités locales. Chacun peut devenir sociétaire et participer au processus de gouvernance et de décision. La démarche a attiré l’attention d’organismes liés à cette mouvance qui deviennent partenaires de la CDF : la FFAC (Fédération française des associations de commerçants), la JNCP (Journée nationale du commerce de proximité, de l’artisanat et du centre-ville) et Aésio Mutuelle.
- Pour installer l’application : https://www.simplemaps.fr/ telecharger-application/ - Pour l’accès au chèque numérique : https://cheque.francenum.gouv.fr/ecom/ - le 20/05/2021

> Les French Days du 27 mai au 2 juin
Afin de ne pas pénaliser un peu plus les boutiques fermées, les organisateurs des French Days avaient décidé de reporter ces promotions en ligne jusqu’à la réouverture des magasins « non essentiels ». Ces derniers devant réouvrir le 19 mai, les French Days se tiendront finalement du 27 mai au 2 juin, soit un mois après les dates initiales. Ces promotions en ligne ont été créée en 2018 par des grands acteurs du commerce en ligne : La Redoute, Fnac/Darty, Showroomprivé, Rue du Commerce et Cdiscount.- le 20/05/2021

> Un guide pour déconnecter en France
Pour célébrer l’arrivée des beaux jours (on l’espère...), Orange et le guide de tourisme Lonely Planet lancent le premier guide de la déconnexion ! Les deux partenaires ont sélectionné 100 expériences nouvelles permettant de vivre une nouvelle forme de déconnexion en famille ou entre amis, disponible en boutique Orange et sur bienvivreledigital.orange.fr
Parmi les propositions : « Observer des phoques moines dans la baie de Somme, prendre une ligne de train régional qui traverse des paysages somptueux, suivre les berges de la Charente à vélo, dormir sur une île habitée par un seul couple en Bretagne » sont autant d’expériences et de moments uniques proposés dans ce guide de 216 pages richement illustré. Les lecteurs y trouveront toutes les infos pratiques pour établir leur programme de déconnexion. Évidemment, les commerçants, notamment de l’équipement de la personne, dont les magasins étaient fermés ces dernières semaines ont d’autres préoccupations à ce jour, mais ces idées de déconnexion-décompression pourront sans doute servir après-coup.- le 20/05/2021

> Contrôle des masques « grand public »
Compte tenu des multiples canaux de mise à disposition sur le marché des masques antivirus, la DGCCRF a mené des contrôles en réseau – les services locaux, régionaux et nationaux coopérant étroitement pour des échanges d’informations sur les pratiques des opérateurs économiques. De façon générale, les « masques grand public » (MGP) et masques de type chirurgical confondus, on dénombre plus de 20 000 établissements visités au cours de cette enquête, dont 9 % comportant au moins une anomalie, et près de45 000 actions de contrôle individuelles. En termes de suites données aux contrôles : 2 037 avertissements, 222 injonctions, 34 procédures pénales et 4 procès-verbaux administratifs ont été établis par la DGCCRF. En dehors de l’exagération du niveau de résistance aux lavages ou de la réalité des tests mis en avant, plusieurs cas de « francisation » de masques « alternatifs » ont été relevés (« Fabriqué en France », « Made in France », etc.), alors qu’ils étaient en réalité fabriqués à l’étranger, le plus souvent en Asie. Source : DGCCRF- le 20/05/2021

> Expo Riva Schuh & Gardabags en juillet
Habituellement, la session estivale du salon italien dédié aux volumes, en tête du calendrier des salons de chaussures/maroquinerie, se déroule en juin. Pandémie oblige, les organisateurs l’ont reportée en juillet prochain, du dimanche 18 au mardi 20.
Le salon physique (collections Printemps-Été 2022) sera doublé de sa version numérique qui, elle, démarrera le 13 juin pour se refermer le 30 septembre 2021. Bref, la 95e édition d’Expo Riva Schuh et la 6e de Gardabags se présentent sous de bons auspices. Le gouvernement italien s’est prononcé en faveur de la réouverture des expositions au vu de l’amélioration progressive de la situation internationale (sauf exceptions comme en Inde et en Amérique du Sud). Cette réouverture est en effet vitale pour la filière industrielle de la mode italienne en général et du cuir en particulier ainsi que pour les acheteurs internationaux qui visitent le salon et des acheteurs italiens.
Le salon physique accueillera les exposants et les visiteurs en toute sécurité, grâce à un protocole spécial développé avec une équipe d'experts, pour garantir que chaque élément de l'événement se déroule correctement, dans le respect de la situation sanitaire. - le 20/05/2021

> LionRock Capital contrôle Clarks
En novembre dernier, le fonds de Hong Kong LionRock Capital annonçait vouloir acquérir 51 % de l’entreprise britannique Clarks en investissant 100 millions de livres. L’intention s’est concrétisée depuis. L’ex-patron de Guess, Victor Herrero, conserve le poste de PDG qu’il occupait temporairement depuis février. - le 27/042021

> La Filière Française du Cuir s’engage dans le tourisme de savoir-faire
Le Conseil National du Cuir (CNC) est partenaire de l’appel à projet sur le tourisme de savoir-faire lancé par la Direction Générale des Entreprises (DGE) et remporté par Entreprise et Découverte*. Le premier volet a débuté avec un diagnostic complet dans cinq territoires en collaboration avec les fédérations professionnelles et les institutionnels du tourisme. L’enjeu pour la Filière Française du Cuir est de renforcer son attractivité en valorisant ses métiers et savoir-faire. - le 27/042021

> Résultats du premier appel à projets visant à renforcer l’accompagnement des TPE/PME
Dans le cadre de France Relance et de l’initiative France Num, Alain Griset, ministre délégué chargé des PME, avait confié à Bpifrance la mise en œuvre d’appels à projets destinés à sélectionner des groupements d’opérateurs capables d’organiser et de déployer des formations au numérique pour des TPE et des PME.
Le premier appel à projets, lancé le 18 janvier, a permis de retenir neuf groupements d’opérateurs. Ces groupements d’acteurs ont été retenus pour leur capacité à cibler des petites entreprises dans une logique de mise en réseau et à proposer des formats d’accompagnements adaptés aux besoins, qu’ils soient transverses ou plus spécifiques à certains secteurs d’activité.
18 000 entreprises pourront suivre des formations adaptées à leurs besoins, financées par France Relance. Elles pourront ainsi bénéficier de formations leur permettant d’améliorer leur référencement en ligne, de créer un site vitrine, de mieux communiquer avec leurs clients, de numériser la gestion de leur facturation ou de sécuriser les données de leur entreprise. - le 27/042021

> Nouvelle mesure de soutien aux TPE/PME
Bercy a annoncé le prolongement et l’extension du dispositif de plans de règlement permettant aux entreprises d’étaler, sur une durée pouvant atteindre trois ans, le paiement de leurs impôts dûs jusqu’au 31 décembre 2020. Ces plans de règlement visent à soutenir les TPE et PME particulièrement touchées par les conséquences économiques de la crise sanitaire. Ils s’adressent notamment aux commerçants ayant débuté leur activité au plus tard en 2019, quels que soient leur statut et leur régime fiscal et social (y compris micro-entrepreneurs), sans condition de secteur d’activité ou de perte de chiffre d’affaires. Sont concernés les impôts directs et indirects recouvrés par la Direction générale des finances publiques, sauf ceux résultant d’un contrôle fiscal, dont le paiement devait intervenir au plus tard le 31 décembre 2020, le cas échéant avant décision de report au titre de la crise sanitaire. - le 27/042021

>Les French Days repoussent leurs promotions web
Afin de ne pas pénaliser un peu plus les boutiques fermées, les organisateurs des French Days ont décidé de reporter leurs promotions en ligne jusqu’à la réouverture des commerces « non essentiels ». - le 27/042021

>Steve Madden rachète les parts de sa joint-venture européenne.
Le groupe américain de chaussures, d’accessoires et d’habillement Steve Madden, qui contrôlait 50,1 % de sa joint-venture européenne, a annoncé mi-avril avoir acquis les 49,9 % qu’il ne possédait pas. - le 27/042021

>La majorité des entreprises demandent un an supplémentaire pour rembourser leur PGE
Début avril, les prêts garantis par l'État avaient déjà bénéficié à 669 883 entreprises, pour un montant de plus de 135,9 milliards d’euros. Plus de la moitié des quelque 670 000 entreprises ayant reçu un PGE ont opté par précaution pour une année supplémentaire avant de commencer à rembourser leur crédit, a fait savoir la Fédération Bancaire Française le 6 avril. - le 27/042021

> L’évolution des commerces à Paris entre 2017 et 2020
Tous les 3 ans, la Ville de Paris, la CCI Paris et l’Apur réalisent une étude sur l’évolution des commerces parisiens. Dans le contexte particulier de la crise sanitaire, ces rapports triennaux apportent des données conjoncturelles qui permettent d’établir un premier bilan sur l’impact des confinements sur les commerces. La densité de commerces par habitant à Paris est plus élevée que dans les autres grandes villes de France. Ce rapport a recensé 61 541 commerces et services commerciaux à Paris, un chiffre en légère baisse (- 1 164) entre 2017 et 2020. Le taux de vacance commerciale se situe à 10,5 %. En excluant les locaux en travaux préfigurant la continuité ou la reprise d’une activité commerciale (près d’un sur cinq), le taux de vacance demeure à un niveau quasi stable entre les deux études (de 8,3 % à 8,7 %). - le 27/042021

>Festival de Hyères : Christian Louboutin président du jury accessoires
Le Festival de Hyères se tient fin avril, mais pas depuis 2020 en raison de la crise sanitaire. il se déroulera donc cette année encore en octobre, du 15 au 17. Pour sa 36e édition, le concours pour jeunes créateurs a choisi la britannique Louise Trotter, directrice artistique de Lacoste, le chausseur Christian Louboutin et la photographe Dominique Issermann pour présider respectivement les jurys des catégories mode, accessoires et photographie. Les trois jurys ont sélectionné dix finalistes dans chacune de leur catégorie, qui ont été dévoilés le 6 avril. Parmi les nouveautés : un nouveau prix dans la catégorie mode, dédié à l’écoresponsabilité. - le 27/042021

> Birkenstock prend l’accent français !
Les fonds L. Catterton liés au groupe français LVMH et Financière Agache de la famille Arnault ont pris le contrôle de l’allemande Birkenstock, connue pour ses chaussures mais surtout pour ses sandales très confortables dont certaines inchangées depuis des décennies ! Le fabricant basé à Neustadt, en Rhénanie- Palatinat, serait valorisé à 4 milliards d’euros, dette incluse, selon des sources concordantes. Birkenstock a vendu plus de 24 millions de paires en 2019 pour un chiffre d'affaires de 720 millions d’euros.- le 16/03/2021

> La famille Agnelli devient actionnaire à 24 % de Louboutin
La holding Exor de la famille Agnelli, propriétaire de Ferrari et de la Juventus de Turin, a investi 541 millions d’euros dans la marque Christian Louboutin, soit 24 % des parts de la société. Les Agnelli auront deux représentants sur sept au conseil de surveillance de la marque française. Cette participation devrait permettre à Christian Louboutin d’étendre son territoire, notamment en Chine. Propriétaire de 150 boutiques dans 30 pays, le chausseur français continuera à développer sa stratégie de distribution en e-commerce. Christian Louboutin a créé son entreprise au cœur de Paris en 1991, d’abord avec une collection pour femmes, puis une collection pour hommes quelques années plus tard, toutes deux reconnaissables à leur semelle laquée rouge. En 2014, il lance Louboutin beauté. En 2020, il expose son univers au Palais de la Porte Dorée à Paris pour célébrer ses 30 ans de création. L’exposition, remarquable, a pâti des fermetures successives pour cause de coronavirus qui avaient débuté peu après l’ouverture de l’exposition.- le 16/03/2021

> Disparition : Michel Ruetsy
Bien connu pour avoir longtemps développé chez Gep son réseau de franchise au début des années 80, Michel Ruetsy est décédé le 18 février. Il avait été dans un premier temps gérant de points de ventes chaussures. Durant plus 30 ans, il sillonna les routes de France au côté des détaillants pour leur apporter toute son expérience et, aussi, sa joie de vivre. Au début des années 2000, Michel Ruetsy fut à l’initiative de la création du salon Modco à Nantes, premier salon régional de l’Ouest. Il le gérera pendant plus de 15 ans, avec des valeurs d’échanges et de convivialités. Xavier Burnaud, dirigeant de Gep, salue en lui « un homme enjoué et fidèle [qui] restera à jamais dans nos mémoires. »- le 16/03/2021

> Le loyer de certains commerces fermés pourrait être pris en charge par Bercy
Les enseignes, dont de nombreux magasins sont situés dans des centres commerciaux de plus de 20 000 m2 fermés depuis janvier sur tout le territoire et de plus de 10 000 m2 fermés depuis le 5 mars dans les 23 départements placés sous surveillance, se plaignent de devoir rester rideau baissé. Elles ont été partiellement entendues puisque le Ministère de l'Économie envisage de prendre à sa charge le paiement du loyer de certaines boutiques, avec une enveloppe de 500 millions d’euros. Seront concernées les entreprises, notamment les chaînes de magasins, qui possèdent à la fois des boutiques fermées dans les centres commerciaux et des boutiques ouvertes dans les centres- villes. Leur activité n’étant qu’en partie stoppée par les mesures sanitaires, elles ne peuvent bénéficier de certaines aides déjà en vigueur. C'est pour ce cas particulier que le gouvernement prévoit un dispositif spécifique. Pour en bénéficier, les entreprises devront payer directement leur loyer à leur bailleur, puis envoyer leur quittance et leurs charges locatives à Bercy, qui les remboursera en totalité.- le 16/03/2021

> Un masque tueur de virus
Dans notre numéro 221 daté Février 2021, nous évoquions deux innovations pour se protéger du coronavirus proposées par des entreprises françaises : un étui à masque bactéricide de la société Étui Responsable et un air intérieur garanti 100 % sans virus ni bactéries de la société française Kokoon Air Protect. En voici une autre, émanant d’une start-up également bleu blanc rouge : BioSerenity. Il s’agit d’un masque filtrant et décontaminant, développé avec des chercheurs de l’université et du CHU de Lille, de l’Inserm et du CNRS. Il utilise une couche textile « tueuse » de virus. Ce masque est destiné aux personnels soignants comme au grand public.
Certifié CE pour ses versions FFP2 et chirurgicale, il a la capacité de bloquer et tuer les virus qui circulent dans l’air. Il est à usage unique, préconisé pour un port de quatre heures et efficace sur les variants. Les études menées ont montré une réduction du virus de 99,9 % en moins de cinq minutes et de 99,96 % en moins de deux heures.- le 16/03/2021

> À Paris : Le Show Room pour remplacer Crecendo
Le salon Crecendo qui devait se tenir au Pac Floral de Paris ayant été annulé, les organisateurs ont mis en place une solution alternative à Paris les dimanche 11 et lundi 12 avril à l’hôtel Hyatt Regency (ex-Concorde Lafayette), Porte Maillot. Ce grand showroom s’articulera autour de Centro, complété par des exposants de l’Arici. Il agrègera plusieurs petits showrooms d’agents qui devaient se tenir à Paris à ces dates. Le salon regroupera plus de 200 marques sur 3 000 m2. Il respectera les normes sanitaires avec une jauge de 4 m2 par personne.- le 16/03/2021

> Dr. Martens en bourse
Dr. Martens a été introduite à la Bourse de Londres le 29 janvier. Avec succès puisque la marque est valorisée à ce stade à 3,7 milliards de livres. Le propriétaire actuel depuis 2014, le fonds d’investissement Permira, qui possède également Hugo Boss, souhaite réduire sa participation en cédant dans un premier temps 25 % du capital, avec une option sur 15 % supplémentaires. À l’époque, Permira avait déboursé 300 millions de livres pour acquérir la marque anglaise. Si « Doc » avait mal vécu le début des années 2000, elle s’est bien rattrapée depuis, au point de redevenir une excellente affaire. Son dernier exercice clos en mars 2020 s’est soldé par un chiffre d'affaires de 672 millions de livres (746 millions d’euros), avec une marge opérationnelle, rare dans la chaussure, de 27 %. Et au premier semestre de son exercice courant, clos fin septembre 2020, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires en forte hausse (+ 18 %) assorti d’un résultat brut d'exploitation de 30 % ! Exceptionnel dans le contexte économique actuel.
Dr. Martens vend 11 millions de paires/an, essentiellement fabriquées en Asie, dont une gamme végane. Son objectif est de vendre directement aux consommateurs à travers son réseau de magasins en propre et son e-shop. - le 15/02/2021

> Le groupe Birkenstock bientôt racheté
Le groupe familial allemand Birkenstock né en 1774 est convoité par le fonds CVC Capital Partners. Mais pas seulement, d’autres fonds d’investissement se montrent intéressés. Les négociations « avancées » avec CVC portent sur une entreprise qui est valorisé à 4 milliards d’euros, dette incluse. Birkenstock a vendu plus de 24 millions de paires en 2019 pour un chiffre d'affaires de 720 millions d’euros.CVC Capital Partners a repris en 2017 le fabricant de montres suisse Breitling, et plus récemment le parfumeur allemand Douglas. - le 15/02/2021

> TPE/PME : Lancement de l’appel à projets visant à renforcer l’accompagnement à la transformation numérique
Dans le cadre du plan de relance et de l’initiative France Num, Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises, a confié à Bpifrance la mise en œuvre d’un appel à projets destiné à massifier l’accompagnement au numérique des TPE et des PME. Cet appel à projets, piloté par la Direction générale des entreprises, vise à sélectionner des groupements d’opérateurs capables d’organiser et de déployer des projets d’accompagnement pour des TPE et des PME en réponse à des besoins concrets. - le 15/02/2021

> Disparition du fabricant et détaillant Paul Vallagnosc
Dans le milieu de la chaussure, on trouve des stylistes-modélistes, des fabricants, des représentants, des détaillants, des grossistes... Le chausseur varois Paul Vallagnosc, décédé en janvier à l’âge de 73 ans, avait été tout cela à un moment ou un autre de sa longue carrière. Il était malade depuis des années mais restait d’une force et d’un optimisme impressionnants, toujours passionné de chaussure et très impliqué dans son activité ! Rien ne semblait pouvoir l’abattre. Il avait fait ses études techniques au Lycée de Romans et de style à Ars Sutoria, à Milan. Fabricant pendant dix ans à la suite de son père dans la Manufacture de Chaussures Varoises à Flayosc, Paul Vallagnosc avait aussi été représentant, notamment pour Mephisto. Détaillant, et même gros détaillant, il exploitait toujours avec sa femme et sa fille deux magasins d’usine à Brignoles et Flayosc, ainsi que quatre magasins à Draguignan, chef-lieu du Var, dont un en périphérie, Déstock Chaussures (500 m2).
Paul Vallagnosc restait un fabricant, ou plutôt un donneur d’ordres dans des pays de délocalisation. De sa plate-forme logistique de Brignoles, il distribuait en gros dans toute la France ses créations de chaussures et de maroquinerie/bagages.
Mais son activité débordante ne l’empêchait pas de défendre le commerce local contre l’extension des grandes surfaces, coupables à ses yeux de tuer les centres-villes. On se souvient avoir partagé avec lui des discussions enflammées sur ce sujet et de ses critiques envers les politiciens de son département ! - le 15/02/2021

> Besson Chaussures ouvre six magasins en mars
Le succursaliste, qui se développe pour l’essentiel en périphérie, se présente désormais comme le premier chausseur multimarque (9 millions de paires vendues/an) en France avec ses 160 magasins à ce jour. Pour conforter ce statut, Besson Chaussures en ouvrira six de plus en mars dans cinq régions, à Saint-Pierre-des-Corps (37), Langueux (22), Claye-Souilly (77), Malakoff (92), Vendenheim (67) et Puget-sur-Argens (83). Ces magasins ont une surface totale qui va de 526 m2 à 1300 m2. - le 15/02/2021

> Une nouvelle édition du Sustainable Leather Forum
Devant l’importance du sujet et le succès des deux premières éditions du Sustainable Leather Forum à Paris en 2019 et 2020, le CNC en organisera une troisième le 13 septembre prochain au Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance. Devenu un véritable rendez-vous annuel pour les acteurs de la filière cuir à travers le monde, de l’élevage aux produits finis, ce forum fera le point sur le niveau d’engagement de la filière cuir en matière de RSE et apportera des exemples concrets des innovations mises en place par les entreprises. Cette année, quatre grandes thématiques y seront développées lors de tables rondes et keynote speech : Mouvement végane et bientraitance animale ; déforestation, bilan carbone et analyse du cycle de vie du cuir ; production & sourcing responsables dans les marchés du sport et des loisirs ; transparence et information des consommateurs. - le 15/02/2021

> À mi-parcours des soldes, un bilan négatif chez les détaillants
La Confédération des commerçants de France (CDF) a interrogé ses adhérents, essentiellement des commerçants indépendants, sur le déroulé des soldes d’hiver, mais aussi plus largement sur les pratiques et les perspectives d’avenir dans le commerce de proximité. 57 % des répondants sont issus du secteur de la chaussure, 24 % de la maroquinerie, et 15 % de l’habillement. Alors que le stock en magasin était élevé ou très élevé pour près de deux tiers des détaillants, il ressort de ce sondage une baisse de leurs chiffres d’affaires lors des soldes d’hiver 2021, par rapport aux soldes d’hiver 2020, pour 78 % d’entre eux. Cette baisse est comprise entre 10 et 25 % pour 43 % des commerçants interrogés et entre 26 et 50 % dans la même proportion.
À noter qu’on s’interrogeait en haut lieu à l’issue de la première décade de février sur la pertinence de prolonger les soldes de deux semaines, donc jusqu’à la fin du mois. Décision finale imminente. - le 15/02/2021

> MICAM Milano annulé mais passe en version numérique
Les défilés de mode de Milan, qui ont uni leurs forces dans le projet d'exposition #strongertogether, ont décidé d'annuler les salons physiques prévus du 20 au 24 mars 2021 au parc des expositions Fieramilano Rho, notamment MICAM Milano et Mipel (maroquinerie et accessoires). Les organisateurs vont donc canaliser tous leurs efforts et investissements dans des initiatives numériques. Si les événements virtuels ne peuvent remplacer totalement les événements physiques, cela offrira aux exposants la possibilité de présenter numériquement leurs collections. - le 15/02/2021

> Premiere Classe du 5 au 8 mars chez WSN à Saint-Germain-des-Prés, Who’s Next en juin
La situation sanitaire force Premiere Classe à changer de lieu pour sa prochaine édition. Le salon aura donc lieu exceptionnellement dans les bureaux de WSN : 27-29, rue Guénégaud Paris 6e, du vendredi 5 au lundi 8 mars dans un format showroom. Afin de respecter les règles relatives à la situation sanitaire actuelle et pour la sécurité de tous, la prise de rendez-vous sera obligatoire pour accéder au #showroom Premiere Classe.
- le 15/02/2021

> Who’s Next
Qui aurait dû se tenir en même temps que Premiere Classe au Jardin des Tuileries se déroulera dans un format là aussi réduit à Paris du 25 au 27 juin dans un lieu non encore identifié sous le nom de Who’s Next Limited. Pour l’édition Printemps-Été 2022, Who’s Next, Impact et Traffic devraient retrouver le parc des expositions de la Porte de Versailles. Premiere Classe est prévu au Jardin des Tuileries en octobre. - le 15/02/2021

> JB Martin repart avec Spartoo
La marque JB Martin renaît sous l'impulsion de Spartoo pour son 100e anniversaire – elle fut créée à Fougères en 1921 ! L’entreprise avait cessé son activité en juin dernier après sa liquidation par le tribunal de commerce de Paris. Elle qui était déjà en mauvaise posture n’avait pas résisté à la Covid-19. Ses 120 salariés avaient été licenciés et sa quinzaine de boutiques fermées. Spartoo, devenu un spécialiste de la reprise de marques (GBB, Little Mary, Easy Peasy mais aussi André dans le passé, enseigne reprise depuis par François Feijoo), a acquis la marque JB Martin et les actifs qui l’accompagnaient : les marques Christian Pellet (homme) et Un matin d’été (femme). - le 15/01/2021

> L’exercice 2019/20 de Vivarte en recul de 26 %
Rappelons d’abord que Vivarte était encore il y a quatre ans un groupe puissant, fort de ses 16 marques et enseignes de textile et chaussure et réalisant un chiffre d’affaires de 2,3 milliards d’euros. À l’orée de 2021 Vivarte c’est... deux enseignes, une dans le textile (Caroll), une dans la chaussure (Minelli). En juillet dernier, c’est son plus gros actif, La Halle, qui était sortie de son périmètre et avait été vendue à la découpe au profit du groupe Beaumanoir mais aussi des enseignes de périphérie Chaussea et Super Chauss 34. Pour son exercice 2019/20 (clos le 31 août 2020), même en soustrayant La Halle, l’activité a chuté de 26 %, à 265,6 millions d’euros et le résultat s’inscrit en baisse, à - 20,3 millions d’euros. - le 15/01/2021

> Le Conseil National du Cuir adhère au collectif Tricolor
Lancé par Made in France Première Vision en 2018, en collaboration avec Made in Town, plateforme de conseil et de production spécialisée dans la valorisation des savoir-faire et des fabrications locales, « Tricolor » est un projet collaboratif et transversal réunissant tous les acteurs de la filière laine, de l’éleveur d’ovins aux distributeurs de produits finis. Il a pour objectif de mettre en lumière les savoir-faire de toute la chaîne de valeur de la filière lainière française via un programme collectif et une charte qui reposent sur six engagements principaux : l’attractivité, la proximité, la traçabilité, l’équité, la qualité et la responsabilité. - le 15/01/2021

> Disparition : Gérard Kélian, cofondateur de Stephane Kélian
Cofondateur avec son frère Georges de l’entreprise Kélian à Romans, Gérard Kélian est décédé le 7 décembre à l’âge de 87 ans. La famille Kéloglanian, rescapée du génocide arménien, avait débarqué à Marseille en 1926 avant de s’installer à Romans. Georges et Gérard trouvent assez vite un emploi dans l'une des 100 usines de la ville, comme apprentis, ouvriers puis contremaîtres. En 1960, à Bourg- de-Péage, face à Romans de l’autre côté de la rivière Isère, les deux frères fondent une marque de souliers pour hommes, Kélian le Tresseur, qualitative et confortable. En 1974, le petit dernier, Stéphane, né en 1942, destiné à faire médecine, rejoint pourtant l'entreprise et crée, en 1978, la marque Stephane Kélian, pour femmes cette fois (des modèles de cuirs tressés ou à plateforme). La politique de marque qu’il promeut rencontre un succès immédiat !
Après vingt-cinq ans au sommet de la vague, l’entreprise dépose le bilan en 2005. Le groupe Royer reprend la marque – ainsi que Charles Jourdan – et offrira en 2013 les collections historiques des deux entreprises au Musée de la Chaussure de Romans. C’est Gérard Kélian, sollicité par la Ville, qui en dressera l’inventaire. - le 15/01/2021

> Protection sanitaire : Air intérieur garanti 100 % sans virus ni bactéries !
Une innovation Made in France, Kokoon Air Protect, permet d’assainir et d’épurer l'air intérieur des virus (dont le SARS-coV-2), bactéries, champignons, levures ou pollens. Cet assainisseur va purifier l’air à concurrence de 30 m3 à l’heure pour le modèle Bise et de 120 m3/heure pour le modèle Mistral, et ainsi détruire tous les virus présents dans l’air ambiant, y compris celui du Covid-19. Son secret Il contient un désinfectant d'une efficacité redoutable qui élimine définitivement les odeurs, réduit les allergènes dans l’air (y compris les spores de moisissure), s'attaque aux polluants chimiques, aux bactéries et aux virus. Il devient ainsi très simple d'obtenir un air sain, purifié à 100 % de ses impuretés, bactéries, virus..., à n'importe quel moment de la journée. Comment ça marche Le concept est simple : l'air est aspiré par le purificateur Kokoon Air Protect. Il passe ensuite dans une turbine où il est intimement mélangé avec le liquide désinfectant breveté. Cette action va avoir pour effet d'émulsionner les impuretés et de désinfecter l'air ambiant. Les deux appareils fonctionnent sur le même principe. - le 15/01/2021

> Lutte contre la pandémie : La FDCF aux avant-postes
Les deux derniers mois de 2020 ont été marqués par une nouvelle fermeture des magasins « non essentiels », les affaiblissant davantage encore. Pendant cette période délicate à traverser, la fédération des chausseurs indépendants s’est efforcée de la réduire tout en œuvrant pour une baisse des loyers commerciaux. Selon la FDCF, le ministre Alain Griset s’est montré attentif à ses demandes. Les magasins ont pu rouvrir début décembre et la date de début des soldes d’hiver a été reportée au 20 janvier conformément à la requête des commerçants. C’est une seconde « victoire » de la fédération en matière de soldes après déjà le report des soldes d’été l’an dernier à une date qui lui convenait mieux qu’à la grande distribution. D’autres dossiers sont sur la table, notamment le sujet des promotions et du prix de référence. Nous reviendrons plus longuement dans notre prochain numéro (parution le 19 février) sur l’ensemble des problématiques auxquelles sont confrontés les détaillants à l’heure de la pandémie qui joue les prolongations. - le 15/01/2021

> Trophées 2020 : Au Shopping Noyelles, Créteil Soleil et Shopping Promenade Arles distingués
À l’occasion de ses Trophées 2020, qui récompensent les sites commerciaux « les plus remarquables » inaugurés en 2019, le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC) a souhaité « valoriser ceux qui ont pris le virage de la transformation en diversifiant leurs offres et en s’engageant au bénéfice du consommateur-citoyen ». Dans la catégorie « création/rénovation/extension d’un centre commercial », ce sont des rénovations et extensions de l’existant qui ont été primées. Signe des temps. Les heureux élus sont : le centre AuShopping Noyelles (Pas-de-Calais) de Ceetrus, à 30 minutes de Lille. Le pôle date de 1972, a successivement été agrandi en 1995 et 2004, avant de profiter d’une rénovation/extension en 2019 lui permettant d’accueillir aujourd’hui 135 enseignes sur 80 000 m . Autre lauréat : Créteil Soleil (Val-de-Marne). Ce centre commercial historique, créé en 1974 et géré par Klépierre, a gagné 12 000 m2 et totalise désormais 136 000 m2 . Il accueille une trentaine de points de vente de plus. La seconde catégorie concerne les parcs d’activité. C’est le pôle Shopping Promenade d’Arles (Bouches-du-Rhône), inauguré en octobre 2019 par Frey, qui est distingué. Ce nouveau site s’intègre dans un projet de requalification d’une friche industrielle. - le 15/01/2021

Copyright
DGT Associés

DGT ASSOCIÉS - SARL au capital de 7.622 - RCS CRETEIL B 420 495 970

Rédaction : 46, rue du Général-Chanzy 94130 Nogent-sur-Marne
Tél: 33 (0) 1 48 77 37 06 - Fax: 33 (0) 1 48 77 37 36

Publicité & Abonnements: 25, rue Fernand Pelloutier 92100 BOULOGNE
Tél: 33 (0) 1 46 05 40 24 - Fax: 33 (0) 1 46 05 40 25

Website design, webmastering and webhosting by & @ HENDERSON PACIFIC